Artisanat du Bastar

Vu le temps passé à Jagdalpur, j'ai pu découvrir une partie du riche artisanat du Bastar. J'ai eu aussi la chance de sympathiser avec une personne qui aide les associations de femmes Adivasi et se fournit auprès d'elle. Nous avons comme projet de tenter de promouvoir la culture tribale du Bastar en France, à travers son artisanat, et ainsi venir davantage en aide à ces associations qui tentent désespérément de conserver leurs techniques ancestrales. Voici quelques unes de mes acquisitions :

 

J'ai mis aux enchères sur eBay certains de ces objets, non pas que je n'y tienne pas énormément, mais plutôt pour voir l'accueil qui leur sera réservé, et la suite que nous donnerons à ce projet.

La plupart des bijoux sont faits en os de chameau. Quand aux statuettes, on les appelle des dhokras. Chacune est unique puisque confectionnée à partir d'un moule à usage unique, selon la technique de la cire perdue, vieille de 4000 ans ! Les artisans réalisent un modèle en cire. Ils utilisent ce modèle pour réaliser le moule en argile et coton, en laissant s'écouler la cire. Le mélange de cuivre et d'étain, selon une proportion d'environ 4:1, est introduit dans le moule. Après séchage, le moule est cassé pour récupérer le bronze...

J'attends vos avis avec la plus grande impatience !

Photos du musée tribal de Jagdalpur

Stéphanie LANGLET sur Google+

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !