Visiter Visakhapatnam (Vizag) dans l'Andhra Pradesh

L'accueil extraordinaire d'Amar à Vizag m'a bien vite fait oublier la déception de mon séjour chez Karan à Delhi. Le physique de jeune premier de ce dernier était totalement occulté par son caractère superficiel. Non content de n'avoir pour seule conversation que la fête et les filles, du moins lorsqu'il voulait bien lâcher son téléphone et son ordinateur, son cousin et lui ont vainement tenté de convaincre la Brésilienne avec qui je partageais la chambre que j'avais choisi de dormir avec Karan et qu'elle devait donc dormir avec le cousin ! "tu reviens quand à Delhi ?" "heu..." J'ai fort heureusement pu me promener seule dans Old Delhi l'après-midi, où j'ai eu la chance de tomber sur de belles festivités dans un temple sikh et où j'ai pu tranquillement flâner dans les ruelles aux superbes façades anciennes.

 

Sikhs de Delhi


Je passe rapidement sur le départ précipité du lendemain matin, suite à l'arrivée des parents de Karan et aux quelques heures à tuer dans un centre commercial dont la plupart des boutiques étaient fermées...

 

Ambiance Bollywood à Visakhapatnam

Quelques heures plus tard, me voilà chaleureusement accueillie par un panneau "miss Fanny" à la sortie de l'aéroport de Vizag. Amar a pu m'envoyer son chauffeur ! Ma grande chambre magnifiquement décorée possède son propre coin terrasse donnant sur la Baie du Bengale.

 

Amar m'accueille avec une bonne bière fraîche et je me retrouve très vite plongée en plein Bollywood. La femme d'un ami est venue nous rendre visite et c'est un vrai coup de foudre amical entre nous deux. Sa fille aînée vit aux Etats-Unis, ce qui n'empêche que comme 80% des émigrés indiens elle souhaite voir sa mère lui trouver un époux. Peu importe qu'il soit multimillionnaire comme son père, il devra surtout être hindou et évidemment de famille respectable. Une fois les candidats sélectionnés sur indiamatrimonial.com, une enquête poussée sera menée, les horoscopes vérifiés, une rencontre sera organisée puis rapidement viendront les fiançailles et le mariage. Nous rions beaucoup. Cette femme pleine de vie possède cette exubérance toute indienne et j'adore l'écouter parler si vite avec son accent hindi indéchiffrable, faire de grands gestes de la tête et des mains. Elle m'explique que le non indien ressemble en fait au nôtre, mais en plus marqué. J'imagine naïvement qu'il me sera désormais plus facile de comprendre que n'importe quel dodelinement de la tête représente un acquiescement et trois tours de tête dans tous les sens un oui très enthousiaste. Nous parlons bien sûr voyage. Amar la taquine en lui disant de se joindre à moi. Elle n'en revient pas que je voyage seule dans une région si peu touristique et s'étonne de mes expériences culinaires légèrement particulières... "comment ? Tu as dormi par terre dans la jungle au Kérala ?" Pour elle, je suis une aventurière des temps modernes et elle montre avec enthousiasme le plaisir qu'elle éprouve elle aussi à me rencontrer. Elle aimerait que nous allions tous trois au Ladakh, qu'ils ont adoré et j'avoue que l'idée me tente bien. Peut-être un jour...

 

Sites bouddhistes d'Ankapalle et Golfe du Bengale

Le lendemain, Amar ne se sent malheureusement pas bien. Son chauffeur nous emmène Rosie, une amie du Vénézuela qu'Amar connaît depuis six ans via internet, et moi près d'Ankapalle où nous visitons deux sites bouddhistes très anciens et très importants avant même Ashoka.

 

Ankapalle

 

Après le délicieux déjeuner préparé par la cuisinière d'Amar, Rosie et Amar, tous deux de plus en plus malades, se reposent pendant que je profite de la terrasse face à la mer. Le magnifique appartement est tellement agréable que je ne vois pas le temps passer. La fin d'après-midi invite particulièrement à la promenade et j'en profite pour acheter deux kameez, les chemises indiennes colorées et très féminines, et une belle jupe longue rouge pleine de dorures. 

 

Les perles de ces 3 jours

Karan : "ceux-là ne sont pas de vrais Indiens. Les riches sont beaux, pas les pauvres." gloups...
Amar : "5% de la population indienne paye des impôts. J'en paye car je fais partie de la classe moyenne." Avec cinq serviteurs à la maison, qu'est ce que la classe supérieure alors ?!! Je crois qu'il faut plutôt entendre "caste". Amar dépend de celle des commerçants. Officiellement seulement, le système des castes est aboli...

 

Suite du récit de mon voyage en Odisha et au Bastar

 

 

Je vous aide à organiser votre voyage ou vous accompagne

Envie d'horizons lointains ? Si le voyage hors de nos frontières vous attire mais que vous avez la peur légitime de la première fois, je peux vous aider à organiser le voyage de vos rêves et vous guider pendant toute sa durée. A raison de deux voyages par an en Afrique, en Asie et en Europe depuis plus de 10 ans, et de voyages régulièrement organisés pour les amis, vous pouvez vous reposer sur mon expertise pour réaliser en toute sécurité le voyage de vos rêves.

De Novembre 2016 à Avril 2017, je serai en Inde. Contactez-moi si vous souhaitez que je vous guide et vous fasse bénéficier de ma connaissance du pays.

 

Vous souhaitez découvrir la culture basco-landaise? Pour une expérience au plus près de la culture basco-landaise, vous serez hébergés dans un appartement privatif de ma maison et j'organiserai votre programme de découvertes en fonction de vos goûts. Randonnée en montagne, spécialités culinaires, vins locaux, festivals méconnus... Que ce soit côté français ou espagnol, vous découvrirez des endroits et traditions que même beaucoup de locaux ne connaissent pas!

Ce service est proposé uniquement du mois de mai au mois d'octobre.

 

Remplissez le formulaire en détaillant votre besoin et je vous contacterai rapidement. Un questionnaire plus détaillé vous sera envoyé afin de déterminer vos goûts et vos envies. 

 

Stéphanie LANGLET sur Google+

12 votes. Moyenne 5.00 sur 5.