Central, Sheung Wan et Western.

Aujourd'hui, je suis impatiente de découvrir Hollywood Road et Cat Street. La première est réservée aux antiquaires et j'adore les beaux objets anciens, la seconde à un petit marché aux puces. Entre les deux, je pourrai aussi visiter le Man Mo Temple, le plus vieux temple de Hong Kong, datant de 1848. Man est le Dieu des Lettres, des Mandarins et des Fonctionnaires. Quant à Mo, c'est la divinité des Arts martiaux et il fait l'objet d'un culte, à la fois de la part de la pègre locale, mais aussi de la police !
J'opte bien sûr pour le ferry plutôt que le métro pour me rendre à Central, qui sera mon point de départ. Je marche le nez levé, admirant les eaux immeubles modernes du quartier, pour me rendre sur Des Voeux Road, d'où part le plus grand escalier mécanique extérieur du monde (800 mètres) en direction du Victoria Peak. De 6h à 10h, il fonctionne dans le sens de la descente, pour emmener les employés des quartiers riches à leur travail; alors que le sens s'inverse de 10h20 à minuit. Il transporte près de 40 000 personnes chaque jour.

Parfois, il faut revenir en arrière pour emprunter la sortie souhaitée, mais il présente le grand avantage de pouvoir découvrir sans peine les différentes strates de la ville et de se repérer à travers les jolies artères qui le bordent avant de partir les explorer.

Hong kong central

Je descends au niveau des ruelles pentues et étroites encombrées d'échoppes traditionnelles et souvent basiques. Chaque ruelle a sa spécificité : ici, ce sont des petites gargotes, là les marchands de volailles, puis ceux de poissons, de viande, la suivante est réservée aux légumes, cette autre aux fruits, plus loin ce sont les plantes, puis vient le tour des marchands d'artisanat, décoration et souvenirs... Tout cela au milieu de l'agitation et à deux pas des grands immeubles et des écrans géants numériques du quartier de Soho.

Je replonge dans la modernité des grandes artères modernes, aux belles devantures et aux hauts immeubles aux vitres colorées. Je visite le Western Market, dont seul le style extérieur et les tramways environnants, couverts de publicité, valent le détour.

J'arrive dans un quartier bien plus intéressant, celui de Sheung Wan, typiquement chinois avec ses boutiques de produits médicinaux ou culinaires : bocaux de racine de ginseng, d'hippocampes, de produits médicinaux faits à partir de champignons, plantes ou membres d'animaux, ailerons de requins entassés, brochettes d'animaux étranges, paniers d'oeufs de cent ans. Je retrouve l'ambiance du marché de Qinping à Canton.
En chemin vers le Man Mo Temple, je découvre les magasins de cadeaux pour les tombes des ancêtres et de rutilents cercueils. Juste à côté, les boutiques de tissus pour fabriquer... les robes de mariée ! En levant la tête un peu plus loin, je suis étonnée de la présence incongrue d'un temple au premier étage d'une habitation. J'arrive au Man Mo Temple, en plein coeur d'une large artère. Les statues ont la peau de couleur foncée, noire pour certaines, et la construction respecte les principes traditionnels : une porte à l'intérieur, à quelques centimètres de l'entrée, permet de fermer les lieux sans enfermer, pour empêcher les esprits d'y pénétrer. Comme à Bali, les esprits ne savent pas tourner et ne font qu'avancer droit devant eux. Les serpentins d'encens portent les noms de leur donateur sur du papier rouge porte-bonheur.

Man mo temple

Je suis finalement assez déçue par le quartier des antiquaires et le marché aux puces, où les boutiques de luxe cotoient les étals attrape-touristes. Peut-être avais-je vu toute la journée beaucoup trop de choses dépaysantes pour apprécier vraiment le lieu...

Les photos de Hong kong

Stéphanie LANGLET sur Google+

Chine Hong Kong

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !