Spécialités culinaires chinoises.

Un soir, j'ai décidé d'aller manger dans un restaurant à la carte originale. Je voulais tester les larves d'abeilles aux noix de cajou. Malheureusement, cette spécialité ne peut être dégustée qu'à certaines époques de l'année, et j'ai dû me rabattre sur un plat plus classique, car je n'étais pas du tout tentée par certaines spécialités que j'avais décidé de ne surtout pas tester : du chien (bon là, c'était vraiment à l'insu de mon plein gré Rire), du rat... Et en parlant de rat, c'est vrai que c'est l'année du rat, mais alors que je dégustais tranquillement mon plat, je sentis et vis quelque chose me frôler les pieds : un bon gros rat qui rejoignait le toit de la terrasse où je mangeais. J'ai donc fini le repas les pieds posés sur la barre de la table pour éviter une nouvelle visite !
Je vous livre en vrac quelques spécialités culinaires que j'ai pu voir  : ragondin, civette (bien que ce soit formellement interdit...), renard, serpent, hérisson, cornes de cerf, ailerons de requin, grosses mouches noires, coléoptères de toutes tailles, de bonnes grosses grenouilles pleines de boutons, oeufs de cent ans (des oeufs de cane conservés pendant 100 jours dans un mélange d'argile, de paille hachée et de chaux vive et qui deviennent noirs), scorpions, méduse séchée, pénis de taureau, vessie natatoire de poisson, des bocaux de boissons de divers contenus bizarres : du serpent, des insectes et autres charmantes bestioles...

 

Stéphanie LANGLET sur Google+

Chine