Devdas, version de 2002

Devdas ou l'incarnation de la lâcheté et de l'inconstance de l'Homme...
Malgré la présence de
Shahrukh Khan et de la belle Aishwarya Rai, et de magnifiques scènes dont ma préférée que je joins en vidéo, je n'ai pas aimé l'histoire de ce film, sans doute à cause justement de la lâcheté et de l'inconstance du personnage principal. Le film est tiré d'un célèbre roman bengalî publié en 1917 par Sarat Chandra Chatterjee. Bien qu'au début j'ai regretté l'absence de Kajol à la place d'Aishwarya, le choix du réalisateur était effectivement judicieux. La douce folie et la bonne humeur de Kajol n'auraient pas convenu au personnage sombre de Parvati. Et que dire de la fin extrêmement noire ? Une des traductions du livre finit par ces mots : "Je n'ai aucune idée de ce que
Parvati est devenue maintenant à la suite de tant d'années. Je ne
cherche pas à le savoir non plus. Mais c'est pour Devdas que j'éprouve
un profond chagrin. Après avoir lu l'histoire tragique de sa vie, vous
éprouverez sans doute le même sentiment que moi. Néanmoins, si jamais
vous rencontrez un malheureux, un débauché et un pécheur comme Devdas,
alors priez pour son âme. Priez pour que, quoi qu'il advienne, personne
ne meure de la même façon pitoyable que Devdas. La mort n'épargne
personne. Mais qu'à cette dernière heure, le front du mort reçoive le
toucher de doigts affectueux, que la flamme de la vie s'éteigne sous le
regard d'un visage empli d'affection et de compassion, qu'il voie au
moins une larme dans les yeux d'un être humain. Ce serait pour lui un
bonheur suffisant au moment de son départ pour l'autre monde."

 [youtube=http://www.youtube.com/watch?v=6-0q80GysJY&hl=fr&fs=1&color1=0x5d1719&color2=0xcd311b&border=1]

Stéphanie LANGLET sur Google+