Bons plans au Cambodge / Cambodia tips

  • Les temples d'Angkor : Neak Pean

    Construit par Jayavarman VII avant la fin du XIIème siècle, le "Neak Poan" ou "Nâga enlacés" est une île artificielle d'environ 350 mètres de côté, érigée au milieu d'un réservoir.

    Il doit son nom aux motifs de serpents (les nâga mythologiques) encadrant le soubassement du sanctuaire central. Une inscription le mentionne comme "une île éminente, tirant son charme de ses bassins et nettoyant la boue des péchés de ceux qui l'abordent". Les bassins en question sont au nombre de quatre. Ils étaient alimentés par un système complexe de fontaines anthro et zoomorphes. Au Nord, c'est un éléphant.

    A l'Est, une tête d'homme.

    Au Sud c'est une tête de lion; et à l'Ouest une tête de cheval.

    La fonction mystique curative de ses eaux était dès lors probable pour les croyances de l'époque, d'autant que le mythe de la délivrance d'un groupe de naufragés par le cheval Balâha, métamorphose de Lokesvara, y est représenté. Les sculptures surmontant les quatre chapelles et ornant le prasat central illustrent des épisodes de la vie de Bouddha.

     

  • Les temples d'Angkor : Prasat Krol Ko

    Lorsqu'on continue sur la route principale du grand circuit en direction de Neak Pean et de Preah Khan, on trouve à droite un temple bouddhiste très paisible, tellement paisible qui j'y étais seule.

    La lumière de début d'après-midi lui donnait en plus une très jolie teinte dorée.

    En recherchant des informations sur ce temple sur internet, j'ai réalisé encore plus la chance que j'avais eu de le voir ainsi.

    La luminosité à cette heure-là frisait la perfection et le temple baignait littéralement dans la lumière.

    La photo suivante représente vraisemblablement un rite de fertilité.

    Prasat Krol Ko fut construit à la fin du XIIème siècle par Jayavarman VII.

    Krol Ko signifie "le parc à boeufs".

  • Les temples d'Angkor : Ta Som

    La promenade d'environ quatre kilomètres ente le Mébon oriental et Ta Som est particulièrement agréable, longeant des rizières (malheureusement brûlées en cette saison) et offrant de beaux paysages de campagne. Le Mébon était en effet situé sur une île au centre du Baray (réservoir) oriental, immense réservoir d'eau aujourd'hui transformé en rizière. Le Ta Som, petit temple du style de Ta Phrom et édifié à la même époque, est dédié à la mémoire des ancêtres des rois.

    Ses murs comportent des apsaras particulièrement originales.

    Toutes les photos : https://skydrive.live.com/redir.aspx?cid=4391f06a356f4ffc&page=play&resid=4391F06A356F4FFC!14352

  • Les temples d'Angkor : le Mébon oriental.

    Plusieurs temples intéressants et moins envahis par les touristes se succèdent sur ce que les guides appellent le grand circuit. Je me suis donc faite déposer au Mébon oriental ou East Mebon pour en visiter quelques uns à pied (attention aux distances, la promenade est très agréable mais il faut aimer marcher beaucoup). Ce temple, édifié par Rajendravarman II, est couronné de cinq tours dont celle du centre abritait un linga et les autres des représentations divinisées des ancêtres du roi.

    Comme le Prè Rup, c'est un temple pyramidal, dans la tradition des temples-Etat. Il était entouré d'un réservoir de trois mètres de profondeur, aujourd'hui à sec, et ses plates-formes servaient d'embarcadères. Sur chacune des deux terrasses, des statues d'éléphant occupent chaque angle. 

    Toutes les photos : https://skydrive.live.com/redir.aspx?cid=4391f06a356f4ffc&page=play&resid=4391F06A356F4FFC!14338