Les temples d'Angkor : Neak Pean

Construit par Jayavarman VII avant la fin du XIIème siècle, le "Neak Poan" ou "Nâga enlacés" est une île artificielle d'environ 350 mètres de côté, érigée au milieu d'un réservoir.

Il doit son nom aux motifs de serpents (les nâga mythologiques) encadrant le soubassement du sanctuaire central. Une inscription le mentionne comme "une île éminente, tirant son charme de ses bassins et nettoyant la boue des péchés de ceux qui l'abordent". Les bassins en question sont au nombre de quatre. Ils étaient alimentés par un système complexe de fontaines anthro et zoomorphes. Au Nord, c'est un éléphant.

A l'Est, une tête d'homme.

Au Sud c'est une tête de lion; et à l'Ouest une tête de cheval.

La fonction mystique curative de ses eaux était dès lors probable pour les croyances de l'époque, d'autant que le mythe de la délivrance d'un groupe de naufragés par le cheval Balâha, métamorphose de Lokesvara, y est représenté. Les sculptures surmontant les quatre chapelles et ornant le prasat central illustrent des épisodes de la vie de Bouddha.

 

Stéphanie LANGLET sur Google+

Angkor Cambodge astuce voyage