Le festival des bateaux dragons.

Il y a quelques jours, Lei m'envoyait un mail me souhaitant une bonne fête des bateaux dragons et me disait d'aller acheter des zongzi dans Chinatown. Après lui avoir expliqué que nous n'avions pas de quartier chinois dans le Sud-Ouest, je le questionnais sur ces zongzi. Il m'expliqua qu'un dignitaire, une sorte de sage chinois, se suicida il y a bien longtemps en se jetant dans une rivière, par opposition à son roi auquel il ne voulait pas obéir. Depuis, le festival des bateaux dragons se déroule en son honneur et on mange à cette occasion les zongzi faits de riz ou autres ingrédients enfermés dans des feuilles de bambou.
Je viens de trouver d'autres explications de ce festival à cette adresse :   
  1. Le festival des Bateaux dragons tombe le cinquième jour du cinquième mois lunaire. Pour cette raison, il est aussi connu sous le nom de “Double Cinq”. En Chine ce festival est appelé “Duanwu”. Selon wikipedia, la traduction littérale de Duanwu correspond à Festival du soleil maximum. Dans le calendrier lunaire chinois, Duanwu est le moment où le soleil de l’année atteint sa force maximum.
  2. Selon la philosophie chinoise, le soleil se rattache au “Yang” tout comme le genre masculin, tout comme le dragon de la mythologie chinoise. Le festival honorant le dragon doit donc se tenir le jour où le soleil est à son zénith.
  3. Le nom occidental de “Festival des bateaux dragons” renvoie en réalité à une parties du folklore qui se tient lors de cette célébration, une course de bateaux dragons. Les Européens du 19e siècle qui se sont rendus en Chine ont été impressionnés par les courses auxquelles ils ont assisté durant le festival et ont alors nommé ce festival selon une figure de style de synecdoque particularisante.
  4. Il y a de nombreuses légendes qui veulent expliquer le début de ce festival. La plus connue est celle de Qu Yuan (340-278 av.J-.C.) et qui vivait dans l’état des Chu lors de la période des Royaumes Combattants. Qu fut banni après s’être opposé à une alliance dans laquelle le roi voulait s’engager. Après 28 années d'exil, il apprit que Qin, l’allié de son roi auquel il s’était opposé, avait bien envahi le royaume Chu. Il décida alors de suicider en se noyant dans la rivières Miluo le cinquième jour du cinquième mois lunaire.
  5. Les gens de la région de la rivière Miluo se mirent alors à jeter du riz dans la rivière pour éviter que les poissons ne mangent le corps de Qu Yuan. Plus tard, il continuèrent de jeter des offrandes, du riz emballé dans des feuilles ficelées avec des cordes, pour nourrir l’âme de Qu Yuan. Cette coutume marque l’origine de la nourriture habituellement consommée lors du festival Duanwu, les zongzi, qui sont des feuilles de bambou, ou de roseau, fermées contenant du riz et de la viande, ou d’autres aliments.
  6. Les villageois à la recherche du corps de Qu Yuan ont aussi arpenté la rivière sur leurs bateaux à rames, d’où la tradition de la course de bateau qui se produit durant ce festival.
  7. Un bateau dragon est long et fin. Il a au moins dix rameurs, mais les bateaux traditionnels se compose de 50 rameurs. Le rythme des rameurs est donné par un tambour ou un crieur.
  8. Les courses de bateaux dragons, sous une forme ou une autre, existe en Chine depuis plus de 2000 ans. On suppose que la pratique a commencé approximativement à la même période que les Jeux Olympiques à Olympe. Cependant, c’est en 1976 que ces courses sont devenues un événement international lorsque l’office du tourisme de Hong Kong organisa les premières courses internationales.
  9. Les courses de bateaux dragons comptent parmi les plus rapides des courses à la rame au monde. Il y a des clubs de bateaux dragons dans plus de soixante pays et les compétitions internationales sont gérées par la Fédération Internationales des Bateaux Dragons.
  10. En 2005, suite à une réforme des jours fériés en Chine, Duanwu est devenu un jour officiel de congé en Chine avec les autres fêtes traditionnelles du nettoyage des tombes (Qingming) - celle-là même à laquelle j'ai assisté lors de mon arrivée à Yangshuo - et le festival de la mi-automne (Festival de la Lune) - cette année, il semblerait qu'il se déroule le 3 septembre, jour où je suis sensée m'envoler pour Shanghaï ! -. C’est en 2008 que Duanwu a été pour la première fois effectivement un jour férié.

Je soupçonne Lei d'avoir ri du comique de la situation car quelques jours avant, je lui ai fait part de ma colère vis-à-vis de ma hiérarchie qui se demande si elle va m'accorder mes congés pour repartir en Chine, alors même que je suis disponible tout l'été et quand on a besoin de moi... J'ai à nouveau pu mesurer le décalage entre nos deux cultures, car il prônait une attitude de soumission!!!

Stéphanie LANGLET sur Google+