Retour...

Hé bien voilà, c'est le retour et je n'en reviens pas de la vitesse à laquelle ces vacances se sont passées.
Jacques m'a souhaité bon courage pour ce retour à la "civilisation". Je comprends mieux ce qu'il voulait dire par là, je me sens comme une étrangère dans mon propre pays! Ceux qui connaissent le Maroc devraient comprendre ce sentiment. Ca fait assez bizarre de se retrouver ici, à la fois au milieu de temps d'agitation et de bruit, et d'indifférence et de calme. Je n'ose même pas imaginé la sensation que doivent ressentir les gens des grandes villes après leur retour, s'ils ont pris le temps, comme nous, de s'immerger dans cette culture. Dans le train, je sentais quelques regards curieux - et fuyants!!! - m'observer avec l'envie de me demander d'où je revenais. Au Maroc, on m'aurait regardé franchement, avec un grand sourire, et on m'aurait tout simplement demandé comment je vais, d'où je viens, ce que j'ai fait, où je vais, comment je m'appelle; bref, avec le plus grand naturel et tout en gentillesse. Et on m'aurait remercié de ce temps consacré à la discussion, tout en sourires. Bref, le maroc me manque déjà ! Je file admirer mes photos. J'ai envie d'un thé à la menthe, la tête dans les étoiles, accompagnée du seul croassement des crapauds. Soupirs...

Stéphanie LANGLET sur Google+