Meknès la verte.

Direction Meknès. Nous logeons dans la charmante auberge de jeunesse, un peu loin de la médina mais le cadre est tellement charmant et l'accueil sympathique que ça en vaut vraiment la peine.

La médina est bien plus tranquille qu'à Fès et la porte principale de la ville est la plus belle de toutes celles que j'ai pu voir.


 Au hasard d'une promenade dans les ruelles, nous nous retrouvons à négocier le prix de tapis dans un ancien palais. L'achat était prévu pour la fin du voyage (pas envie de les porter sur le dos tout le voyage), mais nous nous laissons finalement convaincre par le tout jeune vendeur vraiment très fort. Je troque mes deux tapis contre quelques dirhams et mon coûteau tire-bouchon laguiole, pour le plus grand bonheur du vendeur. Le hasard fait bien les choses : mon coûteau était aux couleurs de la ville : vert...

Le lendemain, nous partons en randonnée de Moulaï Idriss (ville sainte, la mecque des pauvres) à Volubilis. Les paysages sont vraiment magnifiques, mais pour le site de Volubilis, j'ai trouvé dommage qu'aucune reconstitution des statues transportées dans les différents musées n'ait été mise en place, comme à Pompéi et Herculanum.

https://skydrive.live.com/?cid=4391f06a356f4ffc&sc=photos#cid=4391F06A356F4FFC&id=4391F06A356F4FFC%215235&sc=photos

Volubilis : https://skydrive.live.com/?cid=4391f06a356f4ffc&sc=photos#cid=4391F06A356F4FFC&id=4391F06A356F4FFC%215483&sc=photos

Stéphanie LANGLET sur Google+

Maroc