La pastorale José Mendiague à Hasparren

Le grand bertsulari (improvisateur basque) José Mendiague, né aux Aldudes en 1845, grandit à Hasparren. Quoi donc de plus naturel que d'y rejouer la pastorale souletine de cette année, surtout lorsqu'on sait qu'il se considéra toujours Hazpandar...

Direction l'arrière-pays par la superbe route des Cimes - hé le Landais devant, je sais que tu as l'habitude des grandes lignes droites toutes plates où on conduit tous phares allumés, mais 30 km/h c'est abusé (petit clin d'oeil à mon Landais préféré qui n'a plus beaucoup de temps à me consacrer... depuis qu'il est à la retraite !).

Le fronton se remplit peu à peu. Partout autour de moi, on parle basque. Que le spectacle commence !!!

Les parents de José Mendiague se sont installés à Hasparren. Leurs deux fils Martin et Denis Bertrand, pour fuir le chômage, décident de partir en Argentine pour l'un, au Chili pour l'autre. Le choeur de femmes entonnent "Peines"...

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=wK4xc6vSlEg&hd=1]

Un beau matin, vous avez quitté la maison

Comme sur une photo, le temps s'est figé et ce soir, reste une mère

Seule, tenant entre ses mains la chemise de son enfant

Et un père avec dans le coeur une douleur épouvantable.

Que pourrions-nous faire pour vous savoir heureux ?

Nous n'avons plus que l'amour à vous offrir

Comment vous aider dans ce monde si vaste,

Si nous pouvions au moins vous voir et vous tendre nos bras.

Tous les apprentissages acquis à la maison s'en vont

Chers fils, prenez la voie la plus adaptée

Gardez les racines basques dans vos coeurs

Et transmettez à vos enfants, notre façon d'être.

Refrain :

Toutes les larmes restent dans nos mémoires

On ne peut dissimuler l'attachement mutuel

Un jour, faites un effort pour revenir parmi nous

Afin de revoir les paysages basques de votre enfance.

Paroles et musique : Jean Bordaxar.

Stéphanie LANGLET sur Google+

pays basque