Pastorale José Mendiague, l'improvisateur s'éteint... en chantant

Le 12 septembre 1937, Mendiague chante sa dernière prière...

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=ovXEyH4yJTU&hd=1]

Le Labourd, la Basse Navarre, la Soule et la Navarre

Le Gipuzkoa et la Bizkaia, la septième l'Araba,

Soyons tous aussi solidaires que possible, transmettons les coutumes

De nos ancêtres afin de ne pas perdre notre mère patrie.

Depuis des années afin de ne pas perdre notre mère patrie.

Depuis des années, les Français et les Espagnols font leur possible

Pour faire disparaître notre langue;

En laissant notre mère, nous serions sous le joug d'une marâtre,

Restons attachés à notre mère patrie, car il n'y a pas mieux au monde.

Depuis longtemps, le Pays Basque va mal,

Certains parlent en espagnol, d'autres en français;

Certes, mieux vaut maîtriser plusieurs langues pour voyager dans le monde

Mais évitons tout de même d'oublier la langue basque.

Nous devons croire aux paroles de nos ancêtres

Qui disent qu'il faut parler basque au Pays Basque;

Naître basque, vivre basque, mourir et être enterré basque

Et dans le monde, celui qui agira ainsi méritera le ciel.

Paroles : José Mendiague

Musique : Jean Bordaxar

Stéphanie LANGLET sur Google+

pays basque

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !