Photos d'Inde

  • Baahar Raini, tribu fleurie

    Les gagnants de la plus belle tenue d'apparat !!!

    [youtube=http://www.youtube.com/watch?v=R_6JqUDgLtc&hd=1]

    https://txbirw.bn1.livefilestore.com/y1pJ87qlK8phOmJ5XhKFhhONeSKANy_k08W-oHEOJFbGY51kp8WLiCw1Yv0aGQYL_aE3hchJ5TwzOUvSiBvULRiPGlHxOprwoPI/25-10-2012%2016-02-14_0259.JPG?psid=1

    https://txbirw.bn1.livefilestore.com/y1pEq2wnZElQFNNuAKFdlALc5G27OVKspG9QSFU_Ojxvy21Z1CoeFLuj439FhUBFTv4THsQ9ik87Ksj2xRQ98KIas7Ehv_uqZYW/25-10-2012%2016-05-35_0266.JPG?psid=1

    https://txbirw.bn1.livefilestore.com/y1p2SiqhLv6ItRVm88F5VuXG7gWvEzUPC2eklJCFxyOTsvC9LMO5Zp9MpP6mXVP4Dd2cKR6bpbj8GTXtm7vxyeATIp7GS32fCUk/25-10-2012%2016-04-43_0262.JPG?psid=1

    https://txbirw.bn1.livefilestore.com/y1p93Dlm3LOoKm0pSIGDDRKgk7qB17oSo-KhGDJhxLbkBEINnCnys6Ouulz0G0cerbQ_wxzdux1GfyxRVT2CX6_ljO1o2RZKWYB/25-10-2012%2016-02-34_0238.JPG?psid=1

  • Maoli Parghav Puja, Bastar Dussehra

    Contrairement au reste de l'Inde, Dussehra tel que célébré dans le Bastar n'est pas la célébration de la victoire de Râma sur Râvana (cf le Râmâyana), mais l'assemblée de la déesse Maoli (la déesse des habitants du Bastar et la soeur aînée de la déesse Danteswari, elle-même la déesse familiale des Kakatiya dont le raja est issu) et de ses soeurs. Maoli est née à Dantewada dans le palanquin du temple de Danteswari.

    Lorsque je me suis rendue à Dantewada pour visiter ce temple, j'ai vécu la seule expérience détestable de mon voyage. Cette ville se situe à 84 kms de Jagdalpur. J'ai donc passé plusieurs heures dans un bus pour m'y rendre, mais l'importance de ce temple pour les populations tribales méritait bien en théorie l'effort, surtout juste avant le départ de l'idole pour Jagdalpur.

    Pourtant, je me suis vue refuser l'accès au sanctuaire avec la plus grande agressivité...

    Le soir précédant la nuit de Dussehra, la déesse Maoli, en compagnie de ses soeurs et des autres divinités tribales, est transportée en grande pompe jusqu'au temple du palais.

    Des porteurs de divinités arrivent.

    [youtube=http://www.youtube.com/watch?v=c_PXdefEH4k&hd=1]

    [youtube=http://www.youtube.com/watch?v=lOh0XdmCj8g&hd=1]

    Le Raja, son entourage et une partie de la foule partent en procession, accompagnés de lumières et feux d'artifice.

    [youtube=http://www.youtube.com/watch?v=cCjTSucuZ6A&hd=1]

    [youtube=http://www.youtube.com/watch?v=OigaKxHkJwM&hd=1]

    Sunny a pu se faufiler grâce à mon caméscope sur le toit du palais, et nous avons pu le rejoindre. Quel bonheur quand on voit la foule de plus en plus compacte, et ce n'est rien comparé aux bousculades qui se produiront plus tard...

    [youtube=http://www.youtube.com/watch?v=zSAwtRqPxmc&hd=1]

    [youtube=http://www.youtube.com/watch?v=u13fHziYJO4&hd=1]

    Les palanquins des divinités arrivent...

    [youtube=http://www.youtube.com/watch?v=nW50ewEgejU&hd=1]

    [youtube=http://www.youtube.com/watch?v=jadp6gBeV4c&hd=1]

    On aperçoit vaguement au loin les divinités les plus importantes...

    [youtube=http://www.youtube.com/watch?v=3GtTSRnU80Y&hd=1]

    Lorsque nous étions dans la foule, Priyanka me disait que si un palanquin me fonçait dessus, je ne devais surtout pas courir mais me mettre à prier la déesse et que rien ne pouvait m'arriver. J'étais bien contente d'être tranquille sur le toit...

    [youtube=http://www.youtube.com/watch?v=Hh-QSWACXmQ&hd=1]

    Vous ne rêvez pas, c'est bien le courageux Raja, chahuté par la foule et transportant la déesse Maoli...

    [youtube=http://www.youtube.com/watch?v=Wjy5HnFYQE0&hd=1]

    [youtube=http://www.youtube.com/watch?v=29zCDC2Rczo&hd=1]

    [youtube=http://www.youtube.com/watch?v=oBRBMwTQQSQ&hd=1]

    [youtube=http://www.youtube.com/watch?v=7in61WbTFv8&hd=1]

    Grand merci à Sunny qui a réalisé les vidéos depuis le toit et m'a permis de juste profiter du moment ! Il m'en reste encore deux à télécharger, plus toutes celles des jours suivants...

  • Artisanat du Bastar

    Vu le temps passé à Jagdalpur, j'ai pu découvrir une partie du riche artisanat du Bastar. J'ai eu aussi la chance de sympathiser avec une personne qui aide les associations de femmes Adivasi et se fournit auprès d'elle. Nous avons comme projet de tenter de promouvoir la culture tribale du Bastar en France, à travers son artisanat, et ainsi venir davantage en aide à ces associations qui tentent désespérément de conserver leurs techniques ancestrales. Voici quelques unes de mes acquisitions :

     

    J'ai mis aux enchères sur eBay certains de ces objets, non pas que je n'y tienne pas énormément, mais plutôt pour voir l'accueil qui leur sera réservé, et la suite que nous donnerons à ce projet.

    La plupart des bijoux sont faits en os de chameau. Quand aux statuettes, on les appelle des dhokras. Chacune est unique puisque confectionnée à partir d'un moule à usage unique, selon la technique de la cire perdue, vieille de 4000 ans ! Les artisans réalisent un modèle en cire. Ils utilisent ce modèle pour réaliser le moule en argile et coton, en laissant s'écouler la cire. Le mélange de cuivre et d'étain, selon une proportion d'environ 4:1, est introduit dans le moule. Après séchage, le moule est cassé pour récupérer le bronze...

    J'attends vos avis avec la plus grande impatience !

    Photos du musée tribal de Jagdalpur

  • A la rencontre des ethnies du Bastar.

    Les marchés et Dusserha sont certainement les deux meilleurs moments pour découvrir les ethnies du Bastar et leurs traditions festives. A côté des chutes de Chitrakote, à Lohandiguda, j'ai pu découvrir un de ces marchés tribaux. Mais il y en a plein d'autres à découvrir, comme à Dharba, Tokapal... Les hommes et les femmes se laissent facilement photographier, et le réclament même. J'ai eu la chance de pouvoir photographier un homme de la tribu muria, reconnaissable à l'abondance de bijoux que les deux sexes portent.

    Femme du Bastar

    Tokapal market

    Muria bastar

    J'ai aussi goûté une spécialité particulière... Et même très très particulière...

    J'ai été incapable de les tester grouillantes... Mais elles étaient crues, à la fois acides de prime abord avec un fond amer au final. Bref, beurk, grimace qui a bien fait rire les mamies qui m'en ont proposées... 

    Les fameuses fourmis rouges...

    J'ai également eu droit à la dégustation de l'alcool local, qu'hommes et femmes des tribus consomment sur les marchés. Bien trop fort à mon goût... Le pire, c'est que certaines femmes de tribus ont pour habitude d'en faire boire à leur bébé... 

    Fourmis rouges pour chutney

    Photos des marchés tribaux de Tokapal, Dharba et Lohandiguda

    Quant aux 75 jours de festivals pour Dussehra, les dix premiers jours et nuits, Navratri, sont riches en processions de toute sorte auxquelles les tribus participent, toutes les divinités des villages environnants sont conviées, et tous les soirs des danseurs des différentes tribus Adivasi font la démonstration de leurs danses traditionnelles dans leurs costumes de fête.
    Les Adivasi vénèrent la nature sous toutes ses formes et leurs divinités ont souvent d'étranges physionomies. Ils vouent également un culte à leurs ancêtres les plus éminents, pour lesquels ils dressent des pierres ou des totems en bois. Les vaches ne semblent pas très sacrées à leurs yeux. Elles sont souvent battues avec un plaisir malsain.
    Comme souvent en Asie, les femmes sont extrêmement mal traitées. Les bébés de sexe féminin qui pleurent trop sont ainsi brûlés au fer rouge sur le ventre pour les faire taire...
    Quant aux Occidentales, c'est une fois encore l'opposé puisqu'elles sont sensées être la seconde incarnation de la Déesse Danteswari, même pour les purs hindous. Il n'empêche que certains hommes mal intentionnés ne se privent pas de nous toucher les fesses ou la poitrine "par mégarde" quand il y a de la foule... A chaque fois j'ai dû me protéger de mon sac a dos et plusieurs fois mon ami Sunny a du faire rempart pour m'éviter d'être importunée.

    Bienvenue à Jagdalpur pendant Bastar Dussehra, le festival tribal le plus important du Bastar !