Secrets asiatiques

 

Pour la beauté des cheveux ou pour la santé, les Asiatiques ont quelques astuces qu'il est bon de récupérer...

  • Le secret des cheveux longs des Asiatiques : l'amla

    Toutes mes astuces et explications sur les bienfaits du secret de beauté des Indiennes et des tribus, l'huile d'amla. Comment, pour qui, quels produits, pour quel problème...

     

    Vous rêvez d'avoir la même magnifique chevelure longue et foncée que les actrices de films Bollywood ?... 

    Vous voulez prendre encore plus soin de votre barbe ?

    Vous perdez vos cheveux, ils grisonnent, blanchissent ?

    Comme moi, vous rêvez de ne pas avoir de cheveux blancs à 42 ans ?

     

    Lors de mon deuxième voyage, j'ai découvert le secret des Indiennes pour avoir de si beaux cheveux : l'huile d'amla. 

    Depuis, je suis une fervente adepte de l'amla pour mes cheveux. Je vous explique tout ci-dessous, l'avant-après amla et ses effets, comment l'utiliser, les produits alternatifs...

     

    Comment utiliser l amla pour de beaux cheveux longs

    Lire la suite

  • Tofu shiitake et algues au tamarin

     

    Voici une recette que j'ai inventée et testée ce midi et j'ai trouvé ça excellent. Les algues que j'ai utilisées, les kelps (JiaZhiWeiFood : Dried Seaweed) sont excellentes pour la santé car riches en iode, calcium, fer, vitamines A et C. Ce plat convient également aux végétariens. Tous les produits utilisés peuvent se trouver en France (pour le BAB, chez France Asia).

    Voici l'aspect final :

    Recette tofu, shiitake, algues, tamarin

     

    J'ai d'abord fait tremper les shiitake et l'algue dans un saladier d'eau chaude pendant 30 minutes.

    Dans un wok chaud huilé, j'ai fait revenir les shiitake (champignons parfumés) essorés à la main et coupés en lamelles. J'ai ensuite coupé le tofu en gros dés et l'ai ajouté. Après avoir découpé l'algue, je l'ai également incorporée. Une fois que le tout a pris une jolie couleur, j'ai ajouté deux cuillères à café bien remplies de pâte au tamarin (normalement c'est une base pour la soupe) puis quelques grains de sésame. Je n'ai pas salé.

    Ce plat peut se manger seul, ou en accompagnement de riz blanc ou de nouilles chinoises ou japonaises.

    Bon appétit !

    Autre recette à base de shiitake : la soupe miso

  • Comparatif huile d'amla et Navratna pour les cheveux

    J'ai testé l'huile d'amla de la marque Dabur. Dans cet article sur les effets de l'huile d'amla "Amla Plus" de la marque Emami j'évoquais la possibilité que toutes les huiles n'aient pas la même efficacité, l'huile Navratna ayant par exemple tendance à rendre mes cheveux encore plus secs.

     

    Huile Amla Dabur

     

    Premier constat : contrairement à l'huile Emami, celle de Dabur contient de la paraffine. Si on en croit cet article sur les dangers de la paraffine elle forme une pellicule sur la surface de la peau et en bloque les pores et la respiration naturelle, entre autres effets néfastes... Mon cuir chevelu n'est cependant pas gras comme avec l'huile Navratna. Après une utilisation régulière, je n'ai pas noté de différence notable sur l'aspect de mon cuir chevelu.

    Deuxième constat : son odeur est beaucoup moins agréable que celle d'Emami et je comprends mieux pourquoi elle est déclinée en senteur jasmin, contrairement à Amla plus qui sent fort mais bon. Je conseille donc uniquement l'achat de la version au jasmin, à l'odeur très agréable.

    Troisième constatMes cheveux ne ressemblent pas à de la paille sèche comme avec l'huile Navratna. Les pointes et les racines sont moins fourchues, comme avec l'huile Emami.

    En conclusion : L'huile Navratna est décidément à réserver uniquement aux massages anti-stress du cuir chevelu. Quant aux huiles d'amla, les deux marques les plus utilisées par les Indiennes sont vraiment excellentes pour mes cheveux.

    Info +Lors de mon dernier voyage en octobre / novembre 2015, je me suis aperçue que certaines Indiennes utilisent aussi un mélange huile de coco pure / henné pour entretenir leurs cheveux. Je n'ai pas encore testé, d'autant qu'il faut faire attention : l'utilisation de cette potion doit être réservée à la période estivale uniquement. L'huile de coco utilisée en hiver dessèche les cheveux !

     

    Article mis à jour le 6/12/2015.

     

    Quelques secrets asiatiques pour une bonne santé

  • Recette à base de vermicelles de tapioca

     

    Il faut bien sûr aimer la texture collante particulière du tapioca. Personnellement, ça me rappelle les pâtes du meilleur pad thaï que j'ai mangé en Thaïlande. On peut accommoder de différentes façons (poulet, porc, poisson, fruits de mer, voire tofu ou légumes pour les végétariens). Pour ma part, c'est avec des crevettes.

    Laver les vermicelles de tapioca et les faire cuire 6 à 8 minutes dans de l'eau bouillante. Lorsqu'ils sont légèrement translucides, les passer sous l'eau froide. Pendant ce temps, faire revenir de l'ail, des crevettes (en conserve ou fraîches) ou la viande choisie, de la sauce de poisson et 4 à 5 cuillères à café de sucre dans un peu d'huile. Quand c'est cuit, lier avec 1 ou 2 oeufs tout en continuant à faire chauffer. Ajouter selon votre goût et votre humeur des cacahuètes pilées, de la ciboulette, de la menthe, des germes de soja... Faire sauter les vermicelles avec l'accompagnement. J'ai essayé aussi avec du lait de coco, délicieux mais il ne faut pas trop en abuser : ça peut devenir écoeurant !

     

    Une autre recette à base de vermicelles de tapioca : Vermicelles de tapioca au lait de coco.