Irrésistible Tana Toraja

La fête des moissons semblant terminée, j'opte pour un trajet direct pour la capitale du pays toraja, Rantepao. Les paysages s'avèrent sublimes. A ma gauche, des maisons sur pilotis sont érigées au-dessus de petites rizières. Chaque centimètre carré est mis à profit. Parfois, ce sont des sortes de caves qui semblent servir pour pêcher les poissons des rizières. Certaines de ces maisons, en teck, sont particulièrement luxueuses. A ma droite, de gigantesques pics karstiques servent de toile de fond aux cultures et rizières.

Nous longeons ensuite la côte pendant un long moment. Là encore, la végétation tropicale et les pics karstiques complètent harmonieusement le paysage marin planté de grands filets de pêche et d'embarcations traditionnelles.

A mi-parcours, nous commençons notre ascension. Les paysages sont de toute beauté, mais malheureusement gâchés par une pluie battante qui dure pendant des heures.

La nuit est déjà tombée lorsque nous arrivons au pays toraja. Dans l'obscurité, on distingue les tongkonans, les maisons locales aux toits en forme de bateau pour les uns, de cornes de buffle pour les autres. Le chauffeur du bus se fait un devoir de déposer chacun à sa destination finale. Après près de 10 heures, me voilà installée au Wisma Maria, qui ne me séduit pas de prime abord. Avant de dîner, je décide donc de visiter un ensemble de bungalows traditionnels dans un beau jardin tropical. L'extérieur me séduit d'emblée mais l'aspect trop commercial me refroidit rapidement. Nous verrons bien demain...

Stéphanie LANGLET sur Google+

Indonesia Sulawesi