Sri Lanka du sud au nord

Mon voyage sac à dos au Sri Lanka date de février 2013. Malgré ses atouts indéniables - de belles plages, de splendides paysages, une faune et une flore très riche - j'ai été assez déçue de l'absence de culture très affirmée. Les Sri Lankais ont tendance à s'habiller à l'occidentale, et leur mode de vie ressemble beaucoup trop au nôtre à mon goût. J'ai pourtant assisté à la procession d'éléphants de Clombo et à Mahashivaratri, mais je suis vraiment restée sur ma faim culturellement parlant...

A la décharge de la perle tombée de la joue de la déesse Inde, comme on surnomme l'île, il était très difficile de passer derrière un voyage aussi fantastique que celui que j'ai fait au Bastar en Inde au côté des tribus aborigènes...

La plage de Tangalle Au Sri Lanka

La magnifique plage de Tangalle a été ma première destination au Sri Lanka. Première... Si on veut...

Mon périple a été en effet un peu particulier puisque je voulais absolument assister à la perahera (procession d'éléphants carapaçonnés) de Colombo, qui se déroulait une semaine après mon arrivée. J'ai donc emprunté un bus qui partait à quelques mètres de l'aéroport de Colombo, à destination de Kandy. J'ai logé dans les hauteurs, assez loin du centre survolté et embouteillé, près du célèbre jardin de Peradeniya, chez une famille de couchsurfeurs sri lankais. Comme il pleuvait à mon arrivée, j'ai d'abord passé un moment avec la famille avant de faire le tour du lac en tuk tuk et d'aller manger en ville. Le lendemain, j'admirais les paysages depuis le bus me conduisant à Ella, à travers les montagnes et les champs de thé. J'ai logé à la guesthouse Green Hill, qui a désormais deux très belles chambres de plus, en dessous de sa terrasse donnant sur l'Ella Gap. L'endroit était tellement agréable que j'ai passé une bonne partie de l'après-midi à simplement admirer la vue sur les montagnes et l'Ella Gap. J'ai aussi fait un petit tour des guesthouses des environs et il s'est avéré que la mienne avait la plus jolie vue de toutes. Le jour suivant, je traversais à nouveau de beaux paysages avec le bus qui m'a menée à Tangalle.

Tangalle est une agréable ville balnéaire avec plusieurs quartiers d'hôtels en bord de mer. Le mien, Frangipani Beach Villas, se trouve sur la jolie plage de Medaketiya. La chambre que j'y ai réservée a une très belle terrasse donnant sur la mer. Le matin, on peut prendre le petit déjeuner traditionnel directement sur la plage. On y mange aussi plutôt bien. La plage est très peu fréquentée des touristes, et le matin on peut regarder les pêcheurs tirant leur gros filet hors de l'eau. Quelques établissements à proximité se livrent à une activité plus que douteuse. Ils achètent des oeufs de tortue prêts à éclore, les enterrent sur la plage en bordure de leur restaurant, et attendent leur éclosion pour attirer les touristes chez eux. Cette plage n'était à l'origine pas un lieu de ponte pour les tortues qui préfèrent des lieux moins fréquentés des chiens et des humains. Les petites tortues ont peu de chance de parvenir jusqu'à l'eau à cause de cette présence. Celles qui survivent reviendront pondre à cet endroit où elles n'auraient jamais dû aller, puisqu'il sera désormais ancré dans leur mémoire... Tout le long du littoral, on trouve également le varan malais, le deuxième plus grand varan du monde après le dragon de Komodo. Appelé également "le dragon des lagons", cet animal vit en parfaite harmonie avec les hommes, qui lui pardonnent ses vols de nourriture tels que les poissons fraîchement pêchés. Il n'est pas rare d'en voir autour des maisons. Malgré sa taille impressionnante, il est parfaitement inoffensif pour l'homme. Heureusement car, malgré son air pateaud, il peut facilement le rattraper...

La proximité du front de mer se prête sans difficulté à une jolie promenade jusqu'à Blow Hole, un trou dans les rochers dont s'échappe une grande gerbe, qu'on peut apercevoir en continuant vers le littoral (inutile de payer l'abusif droit d'entrée...), et Dikwella, joli port de pêche aux bateaux colorés.

Toutes les photos de Tangalla

Info de dernière minute : Caro du blog http://tongs-et-srilanka.blogspot.fr/ (C'était une habituée du lieu et c'est grace à son blog que j'avais réservé dans cet hôtel), appelle à la plus grande vigilance concernant cet établissement. Se méfier donc, mais je n'ai pas vraiment été surprise car, au-delà de l'image de carte postale que je préfère retenir du Sri Lanka, j'ai rencontré énormément d'hommes qui se comportaient comme des animaux, de véritables obsédés sexuels, et le mot n'est malheureusement pas trop fort... En visitant cette île, il faut vraiment avoir conscience qu'on sera forcément exposée à ce genre de problème.

Port de Dikwella au Sri Lanka 

White Home Inn, Haputale

Si vous passez a Haputale, la charmante famille qui vit ici vous accueillera tout en sourires et a des prix tres doux. Le mauvais temps ne m'a pas permis de me rendre au Lipton's seat et je n'ai passe qu'une nuit ici. J'ai neanmoins pu y deguster un delicieux chicken and curry. Le petit dejeuner du matin etait tres copieux, tout comme le diner de la veille. Pour le tout et une chambre avec eau chaude, j'ai paye 1900 roupies. La vue depuis la terrasse donne sur les montagnes (meme route que le Hyacinth cottage qui se trouve sur Welimada Road / temple Road). C'est aussi proche du monastere Adhisham et du sanctuaire des oiseaux de Tangamalai. En plus des endroits cites dans les guides de voyage, on peut se rendre en bus vers les chutes de Bambarakanda Ella, les plus hautes du pays. Depuis l'arret de bus, on peut emprunter un tuk tuk ou faire une agreable promenade de 5 kilometres aller retour, avec le chant des oiseaux, les cris des singes et les bruits de la nature.

White Home Inn white.home123@gmail.com

Abdul viendra vous chercher gratuitement a la gare ferroviaire si vous le prevenez a l'avance. Tel. : 071 6401545 ou 071 5292726 ou 057 2268449. 

Le Sri Lanka dans quelques jours...

Vous l'aurez compris en ayant vu la météo du Sri Lanka fleurir sur la page d'accueil de mon blog, c'est ma prochaine destination dans quelques jours. J'ai mon billet d'avion depuis le mois de mai (billet gratuit oblige, merci les Qmiles de la Qatar !!!), mon visa a été obtenu en deux minutes sur le site http://www.eta.gov.lk/slvisa/ (il faut en effet un visa depuis... le 1er janvier de cette année !) pour 30 dollars, je me suis bien imprégnée de la géographie de l'île et des possibilités d'itinéraire; et pour le reste, à force d'habitude, c'est encore au dernier moment que mon sac sera préparé :oops:. Du moment qu'on a le passeport, le visa, les billets, la carte bancaire, un peu de liquide, les lunettes ou lentilles de contact pour ceux qui ont des soucis comme moi, il n'y a vraiment aucune raison de se faire une montagne des préparatifs. On ne le répétera jamais assez : même si on oublie des choses, on trouve pratiquement tout sur place !

Pour une fois, j'ai dû me constituer un pseudo itinéraire, puisque j'ai décidé d'assister à la procession d'éléphants de Colombo dont j'avais mis la vidéo ici il y a quelques temps. Donc, en théorie, je rejoindrai Kandy directement depuis l'aéroport le matin de mon arrivée. Le lendemain, je commencerai un périple par la route à travers la région montagneuse, aussi belle paraît-il à découvrir de cette façon que par le rail.

Je continuerai ma boucle par le sud et sa jolie côte, en prenant le temps de m'arrêter où mon instinct me portera.

Après la procession, c'est depuis le salon panoramique du train que j'espère redécouvrir les montagnes, jusqu'à leur point le plus éloigné, Badulla.

Je rejoindrai à nouveau Kandy en m'arrêtant dans les endroits qui m'auront le plus attirée. La montagne fera place aux cités anciennes, notamment Dambulla et ses grottes aux fresques magnifiques, et Sigiriya où j'ai repéré une guesthouse dont la terrasse surplombe un réservoir où les éléphants sauvages viennent s'abreuver...

Les quelques îles sauvages et peu touristiques du nord m'attireraient bien, mais comme j'ai du mal à ne pas prendre mon temps, nous verrons... Avant de rejoindre à nouveau la capitale, c'est très certainement dans le temple shivaïte de Munneswaram que j'assisterai à l'importante fête de Maha Shivaratri.

Peut-être un peu trop chargé pour moi comme programme :lol: 

Festival au Sri Lanka

Je suis en train de préparer mon prochain voyage et suis tombée sur cette vidéo en cherchant à savoir si ça valait la peine de retourner à Colombo pour cette procession. Il s'agit de Navam Perahera.

[youtube=http://youtu.be/daOCsR9gBEM]