Shiva et Parvati

Vu de l'extérieur, le tamil Nadu Hotel est une très belle bâtisse blanche de maharaja. Le grand hall de réception est impeccablement tenu. Les chambres sont très spacieuses, et disposent même d'une grande véranda privative. Avec un peu de rafraîchissement, le lieu serait magnifique. Ma "double Deluxe" m'a coutée 525 roupies, soit moins de 10 euros. Je pars visiter le temple de Shiva. Il a été édifié par les Cholas et est donc dans un style très différent de tout ce que j'ai pu voir jusqu'à présent. Il n'est ni creusé dans la roche, ni bariolé de couleurs gaies. Ici, on parle de vimana, tour-sanctuaire. Les murs dorés sont couverts de superbes sculptures. Alors que j'en fais le tour, je croise à nouveau le groupe de Français et leur guide qui m'apprend que le même type de cérémonie, mais plus confidentielle, qu'à Madurai, se déroule ici. Une des représentations de Shiva qui se trouve dans le sanctuaire principal, est emmenée chaque soir sur un palanquin doré vers le sanctuaire de son épouse Parvati. On commence par une puja, des chants et de l'encens amené sur de longues tiges métalliques. La musique commence à se faire entendre. Trois musiciens rythment la cérémonie à l'aide d'instruments traditionnels. Soudain, le grand rideau tombe, cachant le lingam géant (4 mètres de hauteur). La musique s'accélère, le rideau s'ouvre a nouveau, laissant apparaître une sorte de chandelier de feu à plusieurs étages. Shiva rejoint rapidement le palanquin qui est conduit dans le sanctuaire de son épouse. La musique le suit durant tout son parcours et son installation. Le rideau tombe, le temple ferme ses portes...

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=-BL8PPbsOrU&hl=fr_FR&fs=1&color1=0xcc2550&color2=0xe87a9f&border=1]

Stéphanie LANGLET sur Google+

astuce voyage