Des traditions thaïlandaises...

Avant de retrouver mon bungalow, je fais un détour par un temple animé. Au fond de la salle principale du temple, j'aperçois une grande boîte, sorte de mélange entre un juke box et une machine à sous. Elle est blanche, couverte de petites lumières de toutes les couleurs clignotant en rythme avec une musique traditionnelle... J'ôte mes chaussures et entre dans la pièce. Un vieux moine m'invite d'un sourire et me pose quelques questions. La musique se tait, les lumières cessent de clignoter. Je m'approche et réalise qu'il s'agit en fait de l'exposition d'un moine décédé. Le corps, drapé dans la robe orange des moines, est posé sur une sorte de coffre, à côté de la boîte blanche, du portrait du moine et de nombreuses offrandes. Je n'ose pas prendre de photo, trouvant le geste inopportun, et pourtant... Un jeune moine m'explique que le décès est survenu la veille au soir, et que le corps sera exposé pendant trois jours.
Je prends une douche, me couvre de lait anti-moustiques et de vêtements longs et repars vers la ville. Juste à côté de ma guesthouse, je visite un marché nocturne. Il n'y a que des Thaïlandais et on y vend aussi bien des habits, produits miracles, que de la nourriture. Un étal attire particulièrement mon attention : des insectes grillés dégageant une agréable odeur de friture. On y propose des sauterelles et grillons, des guêpes, des vers et larves de diverses tailles et couleurs, des cancrelats...

Je goûterais bien quelques unes de ces charmantes bestioles, mais le couple de vendeurs est peu avenant et je doute fort qu'il fasse l'effort de tenter de me comprendre... J'hésite davantage devant d'appétissantes brochettes de sèches et calamars, mais j'ai pu voir sur les marchés la conservation des poissons et fruits de mer et j'ai peur pour mon estomac. Je me rends donc au night market habituel où j'opte pour un pad thaï aux fruits de mer, accompagné d'un verre d'eau qu'un client m'apporte gentiment. Les Thaïlandais sont le plus souvent vraiment accueillants.

Stéphanie LANGLET sur Google+

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !