A propos de Stéphanie Langlet

Voyagez plus près des gens et des cultures

Pour Stéphanie Langlet, tout a commencé avec les Tribus du Bastar et a conduit à une vie entre le Pays Basque et l'Inde.

 

 

 

A propos de Stéphanie Langlet

Bonjour. Je suis Stéphanie Langlet, organisatrice de voyages à la carte, consultante Hospitalité/management et voyageuse solo. Je suis souvent interviewée par les médias indiens pour mon amour et mon respect pour le pays, ses habitants et sa culture.

Je voyage à l'étranger depuis 2004 et j'ai visité mon continent préféré, l'Asie, pour la première fois en 2007.

J'ai passé 4 semaines avec les minorités du Nord du Vietnam, j'ai passé un long moment seule face aux 4 colosses de Ramses II à Abou Simbel, j'ai sympathisé avec des moines Birmans avec qui j'ai passé 3 semaines à l'occasion de la crémation du leader de leur temple décédé 6 ans plus tôt, j'ai été invitée à une soirée de mariage en robe khmère et à voyager avec une célèbre chanteuse et speakerine khmère qui m'a fait voir de près la corruption au Cambodge, j'ai mangé de la fondue de chien sans le savoir sur un marché de Chine et de la tarantule au Cambodge, j'ai dormi dans la jungle du Kérala, dansé avec des hommes en transe dans un village isolé de Java, appris la coûtume orale animiste "Aluk Todolo" des Torajas à Sulawesi...

Mais le voyage qui a vraiment changé ma vie, c'était en 2012 lorsque j'ai rencontré les tribus du Bastar pendant le plus long festival du Monde.

 

Montage mes voyages amatu artea

 

 

Le voyage qui a changé ma vie

J'ai atteint le district indien du Bastar après avoir traversé l'état tribal de l'Odisha.

Je ne savais absolument pas à quoi m'attendre puisqu'il y avait juste quelques lignes dans le Lonely Planet sur la région.  

Même les membres de mon forum indien ne connaissaient pas Bastar Dussehra.

Quand je me suis réveillée le premier matin à Jagdalpur, je ne savais pas que c'était le premier jour de Navratri et le début des 10 jours et nuits les plus importants du festival le plus long du Monde!

Bastar Dussehra est un festival tribal de 78 jours, impliquant à la fois les Adivasis (tribus indiennes) et le Maharaja local.

Je suis tombée amoureuse des tribus du Bastar, de la gentillesse de la population et leur incroyable et fascinante culture.

Ils m'ont donné tellement pendant mes 3 semaines avec eux que je voulais absolument trouver un moyen de les aider.  

 

Bastar 2012

 

 

En Novembre 2015 est né notre projet de guesthouses solidaires!

En 2015, j'ai passé 6 semaines au Bastar pendant Dussehra et au Telangana pendant Dandari, un festival tribal incroyable et méconnu.

Mes derniers jours m'ont entraînée vers le Rajasthan, à Jaipur, où une famille m'avait invitée via Couchsurfing.

Très vite lorsque Sharma a su que je travaillais dans le domaine de l'hospitalité et du management, il m'a parlé de son magnifique rêve et proposé de m'y associer.

Je ne pouvais rester indifférente à ce beau projet de guesthouse solidaire à Rishikesh.

La capitale du yoga ne dispose pas d'offre hôtelière qui allie confort, qualité et prix raisonnable.

Ici, sous couvert de bien-être et de se ressourcer, on vous propose des chambres spartiates, de la bouillie et des cours hors de prix.

Notre volonté est d'ouvrir une guesthouse aux normes occidentales et aux produits bio, et d'aider les voyageurs à éviter les arnaques habituelles à travers le développement de partenariats.

Quelques chambres seront réservées à des locaux dans le besoin, qui y seront logés et nourris gratuitement.

A la fin de l'année, je rejoins l'Inde pour 5 mois afin de mettre en place notre projet.

 

Une bonne nouvelle n'arrivant jamais seule, un de mes amis de Jagdalpur a trouvé quelques investisseurs afin que nous mettions en place le même projet au Bastar.

Si ces deux projets fonctionnent comme nous l'espérons, le Nagaland sera la troisième étape et je m'y rendrai fin 2017...

 

 

Inscrivez-vous à ma newsletter pour rester informé

L'inscription à ma newsletter est la meilleure façon de vous tenir informé sur nos actions pour le développement d'un tourisme responsable et durable, recevoir mes nouveaux articles et bons plans directement et gratuitement dans votre boite mail.

Soutenez vous aussi les cultures indigènes en souscrivant à la newsletter d'Amatu Artea. C'est gratuit.

*Je garantis le respect de votre vie privée. Vos informations ne seront jamais partagées
Email Format

Date de dernière mise à jour : 13/09/2016